VOST

La version originale  sous-titre plus connue sous le sigle VOST, est le visionnage d’une vidéo dans la langue originale de création avec une traduction (des textes écrits en bas de l’image). Certains cinéphiles préfèrent cette méthode de visualisation pour pouvoir entendre la vraie voix des acteurs américains. Cette technique initie par le « septième art » a été transposée a la télévision et a tous les medias audiovisuels.

Une autre technique de traduire les films ou les programmes télévisées est le doublage. Il consiste à remplacer la langue originale de tournage d’une œuvre audiovisuelle par la langue parlée par la population de zone géographique ou doit être diffusée cette œuvre. Le doublage est plus couteux que le sous-titrage, puisqu’il implique des frais lies aux enregistrements : studio, comédiens etc.

Le sous-titrage obéit à certaines règles concernant la lisibilité et la compréhension des spectateurs. Le temps de lecture est estime à 15 caractères par seconde et le nombre maximal de caractères par ligne est de 40.

Il y a plusieurs étapes du sous-titrage : d’abord il y a le repérage qui permet de déterminer le point d’entrée et de sortie pour chaque sous-titre. Ensuite, c’est l’étape de rédaction (traduction), cette étape s’en suit de la simulation qui est l’ultime étape qui permet la correction des textes et pour terminer,  la dernière étape est la gravure ou l’incrustation.